AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Wiki  

Partagez | 
 

 La Guerre des Ordres, le Guerrier Etoile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guerrier Aguerri
avatar

Poil d'Argent
Guerrier Aguerri

Masculin
Nombre de messages : 640
Date de naissance : 25/05/1998
Age : 19
Humeur : Peace and LOL
Date d'inscription : 30/07/2012
Réputation : 4
Points : 2476


Membre
Livre préféré::
Dernier livre lu:: Rivière Noire

MessageSujet: La Guerre des Ordres, le Guerrier Etoile.   Ven 3 Jan - 10:24:16

Bonjour bonjour ! Smile
Alors voilà, je vous présente ma fanfiction après une looooongue attente mais la voilà ! J'espère qu'elle vous plaira ! Bonne lecture ! Wink


Présentation des personnages:

- Petit Loup: Matou gris ardoise, aux yeux bleus et aux pattes puissantes munies de chaussettes blanches. Râleur, têtu et assez boudeur mais très loyal et honnête.
- Petite Chouette: Femelle aux poils châtains clairs parsemés de petites taches blanches, aux yeux verts, ronds et expressifs. Maligne et rusée, quelque peu obstinée.
- Lune Grise: Chatte aux yeux bleus profond, grise comme la lune. Attentionnée et combattante à la fois, c'est une mère formidable qui est prête à tout pour ses petits.

(Je vais pas vous mettre tous les chats, les principaux suffisent largement Razz)





Prologue




     Il fut un temps où tous les chats vivaient ensemble, en harmonie et en paix. Leur territoire s'étendait par les bois, les plaines battues au vent, les rivières, les montagnes... Sans loi et sans frontière, ces chats vivaient heureux et dignement. Les petits naissaient et grandissaient, afin de devenir de valeureux combattants pour protéger leurs amis, leur frères, leurs sœurs, leurs mères, leurs pères. Ce fut une communauté de chat épanouie et en sécurité. On nomma cinq chats à la tête de cette tribu florissante, face à tant de chats, il fallait bien que quelqu'un prenne la responsabilité de les diriger et de leur imposer un mode de vie commun, voilà quel était le rôle de ces chats. Cette nouveauté fut très vite acceptée par les autres chats, ils trouvaient cette initiative parfaite pour assurer leur sécurité. Mais ils ne savaient pas qu'ils avaient commis la plus grande des erreurs en s'inclinant face à ce nouveau fonctionnement.
Bientôt, les cinq chats nommés responsables de la tribu s'opposèrent avec force. Bien que leur cœur soit pur et bon, il était animé d'un feu différent, chacun voulait répartir leurs envies et leur raison de vivre entre les chats. Le premier était assoiffé de pouvoir et de territoires, il souhaitait faire briller la tribu en bien. Le second était fier et bon, il pensait que tous les chats devaient cohabiter en paix, quelles que soit leurs origines. Le troisième était refermé sur lui-même, vicieux, stratégique et très bon combattant, il voulait créer une tribu forte et résistante, basée sur la stratégie et la conservation des territoires utiles. Le quatrième était le plus innocent et le plus jeune des cinq, il souhaitait que les chats soient loyaux, respectueux d'eux-mêmes et de leurs proches mais de bons combattants pour protéger leur territoire coûte que coûte. Le cinquième et dernier chat, lui, suppliait les autres de converser pour trouver une idée commune et ainsi pouvoir vivre en paix, tous ensemble.
Mais il ne fut pas entendu et les cinq élus s'éloignaient de plus en plus les uns des autres et commencèrent très vite à rassembler des chats chacun de leur côté pour ainsi former des groupes nourrissant le même mode de vie. Des tensions naquirent entre les différents groupes qui vivaient toujours sur le même territoire, sans instaurer de frontières. Certains, ne savaient pas quel groupe rejoindre. Ils étaient alors rejetés, blessés, voir même tués s'ils ne se décidaient pas. Dans le meilleur des cas, ils se joignaient au cinquième chef qui pensait toujours qu'une idée commune serait idéale. Les quatre autre chefs ne voulaient pas s'embarrasser de chats qui ne savait quoi choisir. Beaucoup de relations étaient dissoutes, une mère se joignait à un groupe, tandis que son fils en rejoignait un autre. Des plans pour déceler ceux qui serait venus dans un groupe uniquement pour suivre sa famille ou ses amis furent mis en place. Et de nombreux chats durent recourir à l'exil ou se faisaient tués. Chez le cinquième groupe, la résistance s'organisait, il souhaitait à tout prix trouver un endroit sûr pour se protéger du courroux qui animait les autres chats, ayant trouvé des territoires où ils s'installaient pour exercer leurs idéologies, et c'est ce qu'ils firent. Un beau jour, on perdit toute trace d'eux et on ne les revit jamais.
Après plusieurs lunes de bataille et de conquêtes baignées dans le sang, les quatre autre groupes, étant désormais grand et fort, décidèrent d'installer enfin des frontières et d'être qualifiés de Clan. Le premier chef, ambitieux et assoiffé de pouvoir, nomma son clan le Clan du Soleil, puisqu'il souhaitait le faire rayonner tel un soleil. Le second, fier et bon, nomma son clan le Clan du Crépuscule, c'est au crépuscule que les esprits étaient en paix selon lui, lorsque l'on regardait le soleil se coucher. Le troisième, vicieux et stratégique, dénomma son clan le Clan de la Nuit, la nuit les êtres refermés sur eux-mêmes durant la journée, sortent de leur cachette pour mettre au point leur plan. Et enfin le quatrième, innocent et jeune, nomma son clan le Clan de l'Aube, à l'aube, les âmes innocentes et loyal courent vers le bonheur.
Pendant des lunes et des lunes, les chats restèrent dans leur territoire, coupés des chats qui, jadis, étaient leurs amis. Les chefs nommèrent leur lieutenant, ainsi que leurs guerriers, leurs apprentis, leurs reines et leurs chatons, et les anciens. A leur mort, les quatre chefs rejoignirent les étoiles et fondèrent, chacun de leur côté, la raison de vivre de leur clan, leur seul et unique loi. Les Ordres. L'Ordre du Soleil, l'Ordre du Crépuscule, l'Ordre de la Nuit et l'Ordre de l'Aube. Renforçant ainsi leur idéologie, ils purent reposer en paix. Plus les lunes s'écoulées, plus les quatre clans étaient baignés dans les lois et la puissance de leur Ordre respectif. Si bien, que leur cœur et leur esprit furent noyé dans la puissance de l'Ordre qu'ils vénéraient et par une raison inconnue aux yeux des félins, ils ne purent très vite plus traversés les frontières ennemies. Une force étrange repousse les chats qui auraient la volonté de traverser une frontière ennemie. Sans doute en raison de leur esprit différent.
Après maintes tentatives d'explication pour ce phénomène, on en déduit qu'il s'agissait des Ordres qui avait instauré cette sorte de bouclier. Plus personne n'essaya de franchir les frontières, on s'en méfiait même, sauf pour les marquages.
Était alors nés les Ordres et les Clans: le Monde des morts et des ancêtres et la Terre des Vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guerrier Aguerri
avatar

Poil d'Argent
Guerrier Aguerri

Masculin
Nombre de messages : 640
Date de naissance : 25/05/1998
Age : 19
Humeur : Peace and LOL
Date d'inscription : 30/07/2012
Réputation : 4
Points : 2476


Membre
Livre préféré::
Dernier livre lu:: Rivière Noire

MessageSujet: Re: La Guerre des Ordres, le Guerrier Etoile.   Ven 3 Jan - 10:36:14


Chapitre 1



    Petit Loup prenait le soleil auprès de sa sœur étendu sur l'herbe fraîche du camp. Qu'il était bon de se réchauffer au soleil après une saison des neiges très froide. Sa mère, Lune Grise, faisait sa toilette devant l'entrée de la pouponnière en coulant de temps en temps des regards tendres à ses petits. Elle semblait abattue, la mort mystérieuse de son compagnon et d'une des sœurs de Petit Loup pendant l'hiver l'avait détruite moralement.
Le camp débordait d'activité, des guerriers s'affairaient autour de l'antre des apprentis pour l'agrandir, deux apprentis revenaient de leur entraînement, certains chats, tout comme Petit Loup, étaient étendus dans une flaque de soleil en se toilettant mutuellement, Braise Ardente se dirigeait vers le gîte des anciens accompagné de son apprentie, Nuage de Plume, pour soigner les coussinets de Pelage d'Ajoncs crevassés par le froid. Comment pouvaient-ils supporter ce râleur qui radote sans cesse ses exploits du temps où il était guerrier ? Songea le chaton ardoise. Il se ravisa tout de même en se souvenant ce qu'il avait entendu à son sujet: Pelage d'Ajoncs souffrait d'une étrange maladie qui l'empêchait de cicatriser normalement. Ses plaies se refermaient donc mal et lentement. Mais avec les soins de Braise Ardente, ses plaies se refermaient toujours bien malgré le temps qu'il fallait. C'était sûrement à cause de sa pathologie que ses coussinets restaient crevassés longtemps.
La toux de Petite Chouette le tira de ses pensées, elle était encore enrhumée.
" -Petite Chouette, tu devrais aller voir Braise Ardente une fois qu'il en aura fini avec les anciens pour lui demander ton remède, miaula Lune Grise.
- D'accord, répondit Petite Chouette en s'asseyant d'un air déçu.
- En même temps, demande lui des graines de pavot de ma part, je n'ai presque pas dormi cette nuit."
Petit Loup eut pitié de sa mère. Il se leva en se léchant le poitrail et décida d'aller lui chercher une pièce de viande. Il se dirigea vers le tas de gibier bien garni par la patrouille de chasse qui était revenue avec de nombreuses proies. Il prit une souris dodue et la rapporta à sa mère. Elle l'accepta avec gratitude en léchant la tête de son fils et croqua une grosse bouchée dans la souris. Petit Loup s'assit à ses côtés pour observer ses camarades dans le camp.
Quelques minutes plus tard, des pas résonnèrent dans le tunnel de ronces, la patrouille de midi revenait. Etoile de Noisette sortit de sa tanière flanquée de Cœur de Sable, son lieutenant. La fourrure épaisse roux foncé de la meneuse ondulait dans ses mouvements Cœur de Sable s'approcha de Truffe de Lotus.
" -Des nouvelles ?
-Nous avons marqué plusieurs fois la frontière avec le Clan de la Nuit. Aucune odeur du clan rival n'a été sentie, déclara le vétéran en se tournant vers le reste de la patrouille.
- Bien ! miaula le lieutenant, il se tourna vers Etoile de Noisette. Je crois qu'ils ne peuvent aller plus loin.
- Ne sois pas si sûr de toi, Cœur de Sable, intervint la cheffe. Le Clan de la Nuit est capable de bien de choses que tu ignores encore. Le peu de terrain qu'ils ont envahi est-il odorant de leur marquage ? demanda-t-elle à ses guerriers. La patrouille acquiesça. Et vous ne pouvez pas traverser la frontière ?
- Difficilement, répondit Truffe de Lotus.
- Les frontières sont donc réellement déplacées... Ce soir, c'est l'assemblée et je compte leur en parler. Vous pouvez disposer." Et elle s'éloigna vers sa tanière.
Petit Loup observait la scène depuis la pouponnière. Il savait que le Clan de la Nuit et son propre clan étaient en conflit. Les guerriers du Clan de la Nuit avait essayé à maintes reprises de traverser la frontière. Et depuis peu, ils avaient réussi, malgré la barrière protectrice invisible qui repoussait tout intrus dont le chaton avait appris l'existence dans les histoires de sa mère.
Petite Chouette apparut devant le rideau de feuille du saule pleureur qui abritait l'antre du guérisseur et se rua vers son frère.
" -J'ai entendu toute la discussion depuis la tanière de Braise Ardente ! Je ne sais pas  comment fait Etoile de Noisette pour rester si calme. C'est si palpitant ! Oh, Petit Loup ! Je suis tellement impatiente de devenir une guerrière !"
Et sur ses mots, elle se jeta sur son frère et ils roulèrent ensemble dans la poussière. Petit Loup se glissa sous sa sœur et grâce à son corps massif et ses pattes puissantes, il la renversa et elle s'écroula de tout son long dans un carré d'herbe. Il en profita pour lui sauter dessus et la cloua au sol. Mais Petite Chouette glissa d'entre ses pattes tel un serpent et lui asséna un violent coup de patte sur sa cuisse, il se retourna pour contre-attaquer mais elle l'esquiva et lui sauta sur le dos. Ils s'écroulèrent tous les deux devant leur mère, elle les regardait d'un œil admiratif.
" -Vous serez apprentis dans une lune, patience !
- Mais c'est trop long, se lamenta Petite Chouette.
- Le temps passerait plus vite si tu arrêtais de te plaindre ! répliqua Lune Grise.
- Tu penses avoir qui comme mentor ? miaula Petit Loup.
- Je sais pas... J'aurais aimé être avec Museau de Miel, elle est si gentille ! Mais elle a déjà Nuage d'Iris comme apprentie.
- Moi j'aimerai bien être avec Patte de Cèdre.
- Tu ne le connais même pas !
- Si, notre père l'a eu en apprenti. Il est extrêmement loyal et raisonnable.
- Ah ? Bon ! On le fini ce combat ? dit-elle en se positionnant pour combattre.
- Tu crois que j'allais en rester là ?"
Et d'un bond, Petite Chouette coursa son frère dans tout le camp.

    L'heure de l'assemblée était venue. Les guerriers et apprentis qu'avait choisi Etoile de Noisette, attendaient la meneuse devant le tunnel de ronces. Enfin, la chef sortit de sa tanière, ses yeux bleus luisaient tandis qu'elle balayait le camp du regard. Son pelage brillait au clair de lune et une petite brise faisait onduler ses poils roux foncé tel des brins d'herbe battu au vent. Petit Loup regarda partir ses camarades et le silence s'installa dans le camp. Lune Grise sortit la tête de la pouponnière et ordonna à ses petits de venir se coucher. Même déçu, ils ne protestèrent pas et se roulèrent en boule contre le ventre chaud de leur mère. Le sommeil tarda à venir pour Petit Loup, des pensées tournoyaient à toute vitesse dans son esprit. Une guerre se prépare-t-elle entre le Clan de la Nuit et son clan ? Non impossible, la barrière de la frontière, il l'oubliait ? Etoile de Noisette arrivera-t-elle à régler ces problèmes avec Etoile de Fumée ? Il finit par sombrer dans un sommeil profond et agité de rêve.



Et voilà la chapitre 1 ! Bon ben vous voyez hein, ce sont des chatons donc pour le moment, tout est presque tout rose tout beau ! Bisounours land ! Laughing

Enfin bref, donc petit récapitulatif: l'histoire se passe dans le Clan de l'Aube. Il y a 4 clans: le Clan de l'Aube, le Clan de la Nuit, le Clan du Soleil et le Clan du Crépuscule. Le Clan de la Nuit a donc réussi à franchir la frontière et à pénétrer sur le territoire du Clan de l'Aube malgré la barrière étrange qui repousse tout intrus... Suspens Suspect

Une dernière chose, là tout a été vite posté puisque j'y avais écrit d'avance. Mais je mets trèèès longtemps à poster un chapitre, donc ne vous inquiétez pas entre deux chapitres, je ne vous abandonne pas ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guerrier Aguerri
avatar

Poil d'Argent
Guerrier Aguerri

Masculin
Nombre de messages : 640
Date de naissance : 25/05/1998
Age : 19
Humeur : Peace and LOL
Date d'inscription : 30/07/2012
Réputation : 4
Points : 2476


Membre
Livre préféré::
Dernier livre lu:: Rivière Noire

MessageSujet: Re: La Guerre des Ordres, le Guerrier Etoile.   Sam 5 Avr - 10:09:21

Voilà le chapitre 2 ! Désolé pour l'attente interminable ! J'ai honte *se cache*



Chapitre 2







Petite Chouette bailla et s'étira dans sa litière.
" -Déjà réveillée ? lui demanda Lune Grise d'une voix ensommeillée.
- La patrouille de l'aube vient de partir, ils m'ont réveillés, lui répondit-elle.
- Tu peux te lever. Vas manger un morceau"
Et elle se rendormit aussitôt, les graines de pavot faisaient vraiment effet. Une fois bien réveillée, la petite chatte fut frappée par l'atmosphère tendue et électrique qui régnait sur le camp. Elle devina que quelque chose clochait. Peut-être que l'Assemblée s'est mal passée, songea-t-elle. Elle pointa son museau dehors, il faisait encore froid malgré la saison des feuilles nouvelles qui débutait. Elle sortit de la Pouponnière et alla choisir une souris sur le tas de gibier avant de s'installer auprès des apprentis qui se réveillaient tout juste en s'installant côte à côte devant un buisson d'aubépine. Petite Chouette jaugea un instant les apprentis du regard avant de se lancer:
" -Alors cette Assemblée ? leur demanda-t-elle.
- Moi je n'y suis pas allé, répondit Nuage de Plume. Je devais surveiller Plume Pâle, elle n'est pas tout à fait rétablie du mal vert. Et toi, ça va ? Je vois que tu te mets à la viande.
- Oui ma mère nous l'oblige pour qu'on s'habitue, mon frère et moi. Mais ça n'a rien à voir, l'Assemblée s'est-elle bien passée ? répéta la minette en se tournant vers les autres. Pas de réponse. Petite Chouette s'impatienta:
- Alors ? On vous a arraché votre langue là-bas ?
- Mais tu nous laisse finir notre bouchée, oui ou non ? gronda Nuage de Brouillard, un mâle gris perle. Non l'Assemblée s'est pas bien passée, si tu veux tant savoir !
- Le Clan de la Nuit a nié qu'il avait pénétré notre territoire ! feula Nuage Balafré, un grand matou noir et blanc.
- Nous étions à deux griffes de partir, rajouta Nuage d'Iris, dont les yeux bleu foncé presque violet regardait Petite Chouette, impénétrables. Heureusement, le Clan du Soleil et du Crépuscule nous ont retenus en criant qu'on allait rompre l'équilibre de l'Assemblée. Etoile de Noisette est revenue furieuse, je l'ai jamais vu dans cet état !
- Elle était carrément furax ! ajouta Nuage de Brouillard.
- Mais pourquoi ils n'ont pas dit la vérité ? s'indigna Petite Chouette qui ne comprenait pas vraiment ce que risquait le Clan de la Nuit s'il avouait quoique ce soit sachant qu'il était protégeait par son Ordre et qu'aucun chat de son Clan n'auraient pu s'approcher d'un chat du clan rival.
- Parce que ce ne sont que des crottes de renard ! cracha Nuage Balafré dont la colère déformait encore plus son visage que sa cicatrise qui zébrait son museau. Une voix caverneuse brisa la conversation.
- Tu devrais le crier encore plus fort, on ne sait jamais ce que les vents peuvent porter. C'était Pelage d’Écorce. Il regardait les apprentis d'un œil noir. Il se tourna vers Nuage de Brouillard.
- Ne traîne pas, nous allons nous entraîner au combat après, il regarda ensuite Petite Chouette. Quant à toi, retourne auprès de ta mère, ce n'est pas les affaires d'un chaton !"
Il leur tourna le dos et s'en alla, la queue droite. Je ne suis plus un chaton ! Je vais devenir apprentie dans une lune ! Petite Chouette avait envie d'hurler ces mots. Pour qui il se prend lui, à me donner des ordres ? Pensa-t-elle en se levant. Quel arrogant !
" -Je crois que je devrais y aller... miaula Nuage de Brouillard en se levant à son tour. A plus tard ! Le matou au long pelage de brume s'éloigna vers le tunnel de houx, Petite Chouette entreprit de regagner la pouponnière mais Nuage de Plume la retint.
- Viens avec moi. Je vais te donner ton remède.
- Mais je ne tousse plus, fit remarquer la petite chatte.
- J'ai remarqué que ta respiration était encore un peu sifflante. C'est mon devoir de te soigner, trancha l'apprentie guérisseuse, catégorique.
- Bon, d'accord." Petite Chouette suivit l'apprentie guérisseuse dans sa tanière. Elle se demandait comment sa camarade pouvait rester si sereine face à ces conflits. Comme si Nuage de Plume lisait dans ses pensées, elle lui dit d'un ton égal.
" -Tu sais, les guérisseurs ne sont pas confrontés aux problèmes claniques. Nous devons avant tout servir notre clan et assurer les liens avec l'Ordre de l'Aube. Nous devons avant tout veiller à la sécurité du clan. Les menaces ne viennent pas forcément de l'extérieur, l'Ordre de l'Aube nous protège, quoi qu'il arrive." Elle disparut un instant sous les ronces qui abritaient le nid de Braise Ardente et les réserves de plantes. Elle en ressortit avec un ballot d'herbe. Elle le posa devant Petite Chouette.
" -Avale ça.
- Merci, elle avala les plantes amers en grimaçant.
- Repose toi aujourd'hui, et demain je pense que ton rhume sera totalement guéri."
Un mouvement dans l'obscurité attira le regard de Petite Chouette. Une forme blanche bougeait au fond de la tanière.
" -Qui est là ? demanda une voix étouffée. C'est toi, Feuille de Lierre ?
- C'est Petite Chouette qui est venue chercher son remède, miaula Nuage de Plume d'une voix douce, elle émit un bref soupir. Plume Pâle, ton fils a rejoint l'Ordre de l'Aube, le mal vert l'a emporté, tu sais, je te l'ai déjà dit. Rendors toi." Plume Pâle cligna des yeux un instant, comme si Nuage de Plume venait de lui révéler la mort de son fils. La pauvre ancienne avait contracté le mal vert, tout comme son fils, qui en avait succombé. Elle se remettait vite de la maladie mais perdait un peu la tête et, sans doute, refusait de quitter son passé où elle était encore aux côtés de son fils. Elle finit par se rouler en boule et un ronflement sonore suivit. Nuage de Plume reprit:
" -Ta mère a-t-elle encore besoin de graines de pavot ?
- Oui, je pense que oui.
- Je lui en apporterai plus tard, je viendrai la voir un moment pour lui faire la conversation.
- D'accord, à tout à l'heure !"

Petite Chouette avait regagné la pouponnière où elle jouait avec son frère avec une boule de mousse. Sa conversation avec Nuage de Plume lui avait allégé l'esprit et elle était moins inquiète pour ce que réservait l'avenir pour son clan. L'Ordre de l'Aube les protégerait, tous, quoi qu'il advienne. La boule de mousse siffla à côté de son oreille. Elle la rattrapa d'un coup de griffes et la renvoya à son frère. Maintenant, elle devait se concentrer sur son destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guerrier Aguerri
avatar

Poil d'Argent
Guerrier Aguerri

Masculin
Nombre de messages : 640
Date de naissance : 25/05/1998
Age : 19
Humeur : Peace and LOL
Date d'inscription : 30/07/2012
Réputation : 4
Points : 2476


Membre
Livre préféré::
Dernier livre lu:: Rivière Noire

MessageSujet: Re: La Guerre des Ordres, le Guerrier Etoile.   Lun 25 Aoû - 13:19:27

Chapitre 3






Le soleil était à son zénith, les oiseaux pépiaient gaiement, une brise soufflait doucement dans le feuillage des arbres. Petit Loup courait dans la forêt, vers ce monde encore inconnu pour lui. Assaillit d'odeurs, il reniflait les moindres recoins, traquait ses proies et découvrait cet environnement grandiose. Soudain, une goutte s'écrasa sur son museau, puis une autre et encore une autre... Il leva les yeux au ciel... Le ciel était dégagé, d'un bleu cristallin ! Pourquoi pleuvait-il ? Il se mit à courir afin de rentrer au camp pour se mettre à l'abri, il se faufila sous des buissons, entre les arbres, il grimpa des butes... Son pelage soyeux de chaton était tout mouillé, le froid de l'ondée commençait à l'atteindre. Plus il courait, plus le chemin semblait long. Mais où est le camp ?! pensa-t-il. Tout à coup, il trébucha dans une racine et s'écroula dans une flaque de boue... Le jeune matou se réveilla en sursaut, poussant un gémissement. La pluie tombait drue dehors, des gouttes s'infiltraient par le toit de la pouponnière et formaient une flaque sur le sol de la tanière. Dans l'agitation de son sommeil, Petit Loup avait roulé de sa litière pour plonger dans la flaque. Me voilà trempé ! Quel idiot je fais ! Il s'extirpa de l'eau froide et entreprit de se sécher à coups de langue vigoureux. Petite Chouette ouvrit ses grands yeux verts.
" -Qu'est ce qui s'est passé ? Tu es tout mouillé ! murmura-t-elle.
- J'ai roulé dans la flaque d'eau pendant que je dormais...
- Tu comptes attraper un rhume ? Tu crois que Braise Ardente et Nuage de Plume n'ont pas assez eu à faire avec moi ?
- J'ai pas fait exprès ! Tu me prends pour une cervelle de souris à me jeter dans une flaque d'eau pour le plaisir ? Et en plus, l'abri n'est pas très étanche...
- Il faudrait le dire à maman, elle en parlera sûrement aux guerriers. Attends, je vais t'aider..., elle se leva et se mit à le lécher avec douceur, ce qui réchauffa Petit Loup.
- De toute façon, depuis qu'on est les seuls à être dans la pouponnière, ils s'occupent plus de nous, râla Petite Chouette entre deux coups de langues. Je les comprendrai, les autres, s'ils refusent de réparer cette tanière, on va la quitter pour devenir apprentis dans moins d'un quart de lune."
Petit Loup souri, c'est vrai, ils allaient devenir apprentis bientôt ! Ses escapades dans la forêt en rêve vont bientôt devenir réalité, enfin, pas pour le coup de la flaque de boue, il l'espère... Un frisson couru le long de son échine, il était tant impatient !
" -Je suis sûr qu'il y aura d'autres chatons après nous, dit-il. Museau de Miel et Pelage de Feu semblent être très proches. Ce serait pas étonnant de trouver, un jour, Museau de Miel ici.
- Ils feront de nouvelles petites têtes pour le clan !
- Vous pouvez pas vous taire, tous les deux ! feula Lune Grise. Pour une fois que je dors... Allez discuter ailleurs !
- Excuse nous... On sort, miaula Petite Chouette, penaude."
Malgré qu'il n'ait aucune envie de sortir, Petit Loup suivit sa sœur à l'extérieur. Ils filèrent se mettre à l'abri sous une touffe de verdure, près du Monticule de Roches. La patrouille de l'aube se préparait à partir. Pelage d’Écorce était à sa tête. Le chat brun foncé leva la truffe, les yeux mi-clos, puis il aperçut les deux chatons avant de se diriger vers eux. Il nous a senti, songea Petit Loup.
" -Qu'est ce que vous faîtes caché là tous les deux ?
- A ton avis ? On chasse le lapin albinos ! Tu vois pas qu'on s'abrite de la pluie ?"
Petit Loup s'arrêta de respirer, impressionné par le cran de sa sœur. Cette dernière montrait les crocs et Pelage d’Écorce la regardait d'un œil méprisant. Visiblement, une tension était née entre le guerrier et sa sœur.
" -Vous devriez plutôt vous abriter dans la pouponnière, auprès de votre mère.
- On la dérangeait et..., commença Petit Loup, d'une petite voix, mais Petite Chouette lui coupa la parole.
- Il y a un trou qui laisse passer la pluie ! Vous vous intéressez tellement à nous que ce trou n'est pas réparé et un blaireau pourrait y passer !
- Un blaireau, vraiment ?... Tant que ça ?" miaula Pelage d’Écorce, cynique.
Les patrouilleurs ne laissèrent pas plus de temps à la discussion, ils appelèrent le vétéran et ce dernier dû les rejoindre. Avant de quitter le camp, il jeta un regard noir aux chatons. Petite Chouette feula :
" -Bon débarras !
- Tu ne l'aimes pas ?
- Il m'énerve... Il nous traite comme je sais pas quoi !
- Ignore le !"
Petit Loup était étonné du comportement de sa sœur. Jamais elle ne jugeait quelqu'un de cette manière, surtout les personnes qu'elle ne connaissait pas. Et encore plus ses supérieurs, qui plus est. Petite Chouette se tut et resta perplexe.

La pluie continuait à tomber. Le camp commençait à se réveiller. Les guerriers se saluaient et certains allaient chercher leurs apprentis. Petite Chouette éternua.
" -On devrait retourner dans la pouponnière, conseilla Petit Loup. Avant de déranger un autre guerrier.
- Oui c'est vrai... Allons-y."
Sur ces mots, ils filèrent à la pouponnière, flanc contre flanc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guerrier Aguerri
avatar

Poil d'Argent
Guerrier Aguerri

Masculin
Nombre de messages : 640
Date de naissance : 25/05/1998
Age : 19
Humeur : Peace and LOL
Date d'inscription : 30/07/2012
Réputation : 4
Points : 2476


Membre
Livre préféré::
Dernier livre lu:: Rivière Noire

MessageSujet: Re: La Guerre des Ordres, le Guerrier Etoile.   Lun 25 Aoû - 13:27:24

Chapitre 4







   Petite Chouette était assise, bien droite, aux côtés de sa mère. Sa fourrure bien lissée et brillante, elle attendait avec impatience le début de son baptême. Son frère et elle allaient enfin devenir apprentis ! Une ambiance festive régnait dans le camp. Un baptême d'apprentis était toujours digne de réjouissance et les membres du clan se réunissaient petit à petit autour du Monticule de Pierres en miaulant vivement entre eux. Certains souriaient aux deux chatons, pour les féliciter ou leur donner du courage, elle n'aurait su dire. Des papillons et des abeilles volaient paresseusement dans la végétation du camp. Petite Chouette était, quant à elle, plutôt mal à l'aise. Elle se demandait comment se comporter devant Étoile de Noisette et de quel mentor elle allait hériter... Lune Grise se tenait entre ses petits, le menton fièrement levé, une lueur de fierté dans les yeux.
Enfin, Étoile de Noisette sortit de sa tanière, cachée derrière une souche, et alla se poster sur le tas de rocher servant de promontoire. Ses gestes étaient gracieux et puissants à la fois, tout dans ses mouvements montrait son statut de cheffe, digne, puissante, responsable, protectrice et déterminée.
« -Que tous les chats en âge de chasser s'approchent du Monticule de Pierres pour un célébrer un baptême! lança-t-elle d'une voix forte.
- L'heure a sonné ! miaula Lune Grise. Ils s’avancèrent d'un même pas dans le groupe de félins, pendant que la rumeur joyeuse se calmait.
- Je vous ai réunis pour accueillir deux nouveaux apprentis parmi nous, » commença Étoile de Noisette. Une bouffée de fierté gonfla la poitrine de Petite Chouette. La meneuse reprit. « Petite Chouette, Petit Loup, approchez, » dit-elle d'une voix douce.
Les griffes de la jeune chatte grattaient la terre, elle avança finalement vers sa cheffe avec son frère. Ils se placèrent au premier rang. Le cœur de Petite Chouette battait la chamade, c'était limite si elle entendait ce que disait la meneuse tellement son sang battait à ses oreilles.
« -Petit Loup, il est temps pour toi de devenir un apprenti, tu t’appelleras désormais Nuage de Loup. Et tu auras comme mentor Fleur d'Ombre. » L'intéressée s'approcha de Nuage de Loup et ils s’effleurèrent la truffe. La queue de l'apprenti était gonflée, ce qui trahissait son excitation. Sa mentor, Fleur d'Ombre, était une chatte ravissante aux yeux de Petite Chouette. Elle était entièrement noire, sauf une tâche blanche sur son poitrail en forme de fleur, d'où son nom. Ses yeux étaient vairons, un bleu et un marron. Il suffisait de la regarder dans les yeux pour être complètement fasciné.
- Fleur d'Ombre, reprit la meneuse. C'est ton premier apprenti. Je compte sur toi pour lui transmettre ton savoir, ta loyauté et ta ruse. Apprends lui la vie d'un guerrier comme tu l'as apprise.
- Je ferai de mon mieux, assura la guerrière.
- Nuage de Loup, approche je te prie, ordonna Étoile de Noisette au nouvel apprenti. Ce-dernier avança devant la chatte roux foncé. Par les pouvoirs qui me sont conférés, je te donne la force, la sagesse et le courage pour t'entraîner à devenir un guerrier digne de ce nom. »
Elle se pencha alors pour toucher la truffe du matou avec la sienne. Nuage de Loup tressaillit alors, comme prit de frissons au toucher du museau de la meneuse. Il se détourna et se rassit ensuite au premier rang en compagnie de Fleur d'Ombre. Petite Chouette le surpris en train de se frotter la truffe du bout de la patte, les yeux froncés. Elle n'eut pas l'occasion de parler à son frère que déjà Étoile de Noisette l'appelait à son tour. Elle se redressa en prenant une grande inspiration et s'avança vers la cheffe, les dents serrées.
« -Petite Chouette, il est également venu l'heure pour toi de devenir apprentie pour apprendre la rude et merveilleuse vie d'une guerrière. Tu t'appelleras désormais Nuage de Chouette. Et le mentor chargé de ton apprentissage sera Pelage de Feu. » Le grand matou au pelage roux feu dégradé de noir et de marron se plaça aux côtés de Nuage de Chouette en lui souriant. Ils s’effleurèrent mutuellement la truffe. La queue de la jeune apprentie était gonflée, trahissant son excitation. « Pelage de Feu, reprit Étoile de Noisette. Je te confie une nouvelle apprentie, tâche de lui apprendre le code du guerrier et de lui transmettre ton courage et ta force. »
Le chasseur hocha solennellement la tête. Étoile de Noisette ordonna également à Nuage de Chouette de s'approcher d'elle et tint le même discours que pour son frère avant de se pencher vers son museau. La novice redouta pendant une fraction de seconde ce qui allait suivre. La truffe de la meneuse toucha la sienne et un frisson la secoua de la tête aux pattes. Elle ressentit d'abord un froid glacial s'insinuait en elle, son souffle en fut coupé comme si elle venait de recevoir un coup violent. Puis, de la même manière qu'elle était venue, cette sensation s'évanouit et laissa place à une douce chaleur réconfortante. Nuage de Chouette sentit tout son corps se gonfler, pris d'une nouvelle énergie, elle se sentit plus forte, plus puissante, elle aurait été capable de courir toute la journée. Étoile de Noisette retira son contact et sourit à Nuage de Chouette pour la congédier. L'apprentie alla se placer aux côtés de son frère et de Fleur d'Ombre. Nuage de Loup se pencha vers elle :
« -Toi aussi ?.. », demanda-t-il tout bas.
Nuage de Chouette savait de quoi parlait son frère mais elle n'eut pas le temps d'ouvrir la gueule pour lui répondre car Étoile de Noisette reprenait son discours.
« -Félicitations vous deux ! Travaillez dur et vous deviendrez de valeureux guerriers, elle ajouta d'une voix plus grave. Nous sommes dans une heure où le doute, la confusion et la crainte règnent, tous les chats du clan doivent se tenir prêt si quelque chose devrait arriver. »
Nuage de Chouette comprit qu'elle évoquait le Clan de la Nuit. En coulant un regard à son frère, elle songea qu'il pensait à la même chose, la lueur d'excitation dans son regard s'était éteinte. Étoile de Noisette se leva et la novice constata la fatigue qui se lisait dans ses yeux, elle avait l'air éreintée.
« -L'assemblée est terminée, vous pouvez disposez. »
Le groupe de félins se dispersa tandis que la meneuse retournait dans sa tanière pour se reposait, sûrement. Nuage de Chouette et son frère allèrent se frotter contre leur mère.
« -Ça y est, on est apprentis ! s'exclama Nuage de Chouette en sautillant.
- Je suis contente pour vous, miaula Lune Grise.
- Tu crois que notre père nous regarde ? demanda sa fille. Les yeux de Lune Grise s’obscurcirent mais elle se força à afficher un air radieux à ses petits.
- J'en suis certaine.
Plus loin, Nuage d'Iris leur faisait des signes de la patte.
- Je crois que Nuage d'Iris veut nous montrer quelque chose, viens Nuage de Loup ! »
Ils effleurèrent le museau de leur mère et détalèrent vers Nuage d'Iris. Cette dernière les invita à pénétrer dans un taillis de ronces, derrière elle. Ils ne rampèrent pas longtemps sous les ronces et débouchèrent sur un espace de terre fraîche recouverte de feuilles, de mousses et de végétations diverses. Des rayons de soleil filtraient au travers des branchages épineux.
« - Bienvenue dans la tanière des apprentis ! miaula Nuage d'Iris. Le repaire était plus spacieux que la pouponnière et le toit semblait étanche. Et voilà vos nids, rajouta la belle apprentie en pointant sa queue en direction de deux litières de mousses toutes fraîches.
- Merci Nuage d'Iris ! C'est toi qui les a préparés ? demanda Nuage de Chouette en grattant sa nouvelle litière avec ses griffes.
- Oui, avec l'aide de Nuage de Brume. »
Un appel retentit  de l'extérieur.
« -Nuage d'Iris ! Je croyais que tu devais changer les litières des anciens ?
- J'arrive Museau de Miel ! » répondit la novice. Elle rajouta plus bas : « Je dois y aller, on se voit plus tard ! »
Et elle quitta la tanière.
« -Elle est super gentille ! Je crois qu'on va bien s'amuser, s'extasia Nuage de Chouette.
- On va s'amuser à changer les litières de vieux chats gâteux et râleurs ? Super !.., renchérit Nuage de Loup.
- Oh arrête de râler, tu veux ? C'est toi le chat râleur ! Et on ne va pas faire que ça. Notre travail ne se résume pas qu'à ça... Tiens, allons voir si on peut se rendre utile, » dit-elle en se glissant sous les ronces pour regagner le camp.
Nuage de Loup la rejoignit de l'autre côté, sous un soleil chaud. Ils se rendirent auprès de leurs mentors et ces-derniers leur ordonnèrent d'aller aider Nuage d'Iris, qui était en train de pousser à bout de pattes une boule de mousse souillée en travers du camp, à changer les litières des anciens. Nuage de Loup doit être en boule ! songea Nuage de Chouette. Heureusement, il ne leva pas les yeux de sa tâche et Pelage d'Ajoncs, le plus râleur des anciens, ne broncha pas une seule fois.
   La journée s'acheva rapidement, Nuage d'Iris proposa aux deux apprentis de manger en sa compagnie. Ils mangèrent donc avec les autres apprentis près de la réserve. Ils ne parlèrent pas beaucoup, trop occupés à se rassasier. Nuage de Chouette, pas habituée aux efforts, avait les pattes courbatues et elle avait une odeur de mousse sèche et sale dans les narines. Du coin de l’œil, elle aperçut son mentor qui approchait, elle se leva aussitôt.
« -Tu veux que je fasse quelque chose Pelage de Feu ? demanda-t-elle, pleine d'entrain.
- Oh non, tu as fait déjà beaucoup de choses. Je venais juste te dire que demain je te ferai visiter notre territoire, tu apprendras tout ce qu'un apprenti doit savoir.
- D'accord ! J'ai hâte d'y être !
- Je viendrai te réveiller, à demain ! miaula-t-il en partant vers la tanière des guerriers.
- A demain ! »
Le soleil se couchait, l'obscurité noyait peu à peu le camp. Les apprentis finirent leurs repas et regagnèrent leur repaire.
   Une fois roulée en boule dans son lit de mousse, Nuage de Chouette repensa à son baptême. Elle relatait dans sa tête toutes les paroles d’Étoile de Noisette. Elle songea aussi à l'étrange sensation qu'elle avait ressentie quand sa cheffe lui avait touché le museau. Son frère avait, apparemment, ressentie la même chose. Se tournant dans sa litière, elle essaya de discerner ses camarades dans l'ombre.
« -Vous dormez ? Je voulais vous demander, est-ce que vous avez tous ressentie quelque chose de bizarre à votre baptême ? demanda-t-elle à voix basse. Elle entendit Nuage de Loup remuer dans son nid, il devait se redresser pour écouter.
- Quand Étoile de Noisette t'a touché du bout du museau ? répondit Nuage Balafré.
- Oui, c'est ça, miaula Nuage de Chouette, impatiente.
- J'ai sentie quelque chose de bizarre aussi, rajouta Nuage d'Iris. Un grand frisson...
- Moi aussi, répondirent en chœur Nuage de Chouette et Nuage de Loup.
Tout le monde se tut, Nuage de Chouette réfléchissait. Apparemment, chaque nouvel apprenti vivait la même chose. Nuage d'Iris trancha le silence.
- Museau de Miel m'a dit qu’Étoile de Noisette nous donnait la force et l'énergie nécessaire pour nous approcher assez près des frontières et de la barrière protectrice. Sans ça, on ne pourrait pas approcher les frontières plus près qu'on ne le faisait en tant que chatons, autrement dit, jamais.
- Vous devriez en parler à vos mentors ! La nuit est faite pour dormir ! ronchonna Nuage Balafré.
- Tu as raison, pardon, » miaula Nuage de Chouette, penaude, en se pelotonnant dans sa litière
Fermant les yeux, elle se promit d'essayer d'en savoir plus auprès de Pelage de Feu tout en se laissant sombrer dans le sommeil.


Hors fic':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La Guerre des Ordres, le Guerrier Etoile.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Guerre des Ordres, le Guerrier Etoile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Animations :: FanFictions :: FanFictions-